r

 

Dossier critique par titre

 

 

C'est une grave erreur que d'avoir des ancêtres forbans, 1975.

 

<MALLERIN Daniel> Demene, "Ces fous planants dans leurs drôles de livres", Libération, 12 mars 1976.

KHAÏR-EDDINE Mohammed, "C'est une grave erreur que d'avoir des ancêtres forbans", Les Nouvelles Littéraires, 1er avril 1976, p. 24.

BOTT François, "L'éclat de l'adolescence aux rendez-vous de l'ironie", Le Monde, 16 avril 1976, p. 15.

COUPRY François, "C'est une grave erreur que d'avoir des ancêtres forbans, de Jean-Michel Michelena", Le Quotidien de Paris, 19 avril 1976, p. 2.

"Architypographies", NDLR, n°1, été 1976, p. 59.

"Michelena / Limérat", NDLR, n°2, automne 1976, p.45-48.

JUIN Hubert, "Jean-Michel Michelena, C'est une grave erreur que d'avoir des ancêtres forbans", Le Magazine Littéraire, octobre 1976, p. 66.

 

Du dépeçage comme de l'un des beaux-arts, 1976.

 

WHITE Kenneth, "Du dépeçage comme de l'un des beaux-arts de Jean-Michel Michelena", Le Nouveau Commerce de la lecture, n°17, 1977.

PEYRAMAURE Michel, "Jean-Michel Michelena : un jeune poète qui règle ses comptes avec sa jeunesse", La Montagne, 7 février 1977.

"Limérat / Michelena", Info-Artitudes, février 1977.

DEVOLDER Eddy, "Du dépeçage comme de l'un des beaux-arts", Jalons et actualités des Arts, Bruxelles,1977.

DUROZOI Gérard, "Poésie à côté : Jean-Paul Michel, livreur", Info-Artitudes, mars 1977.

SACRÉ James, "Jean-Michel Michelena, un théâtre musiqué", Revue 25, Liège, n°5, mai 1977, p. 6-8.

MERTENS Pierre, "Jean-Michel Michelena, Du dépeçage comme de l'un des beaux-arts", Le Soir, Bruxelles, 1977.

BÉNÉZET Mathieu, "Du dépeçage comme de l'un des beaux-arts de Jean-Michel Michelena", Les Nouvelles Littéraires, 4-11 août 1977, p. 18.

ARNAUDET Didier, "Du dépeçage comme de l'un des beaux-arts", Aquitaines, 8 décembre 1977.

ARNAUDET Didier, "Du dépeçage comme de l'un des beaux-arts", Canal, 15 décembre 1977.

LEMAIRE Gérard-Georges, "La littérature en proie au chasseur", Le Quotidien de Paris, 30 mars 1978, p. 15.

KHAÏR-EDDINE Mohammed, "Du dépeçage comme de l'un des beaux-arts", Impasses, n°11-12, 1979, p. 116.

"Jean-Michel Michelena "... sous l'effet d'une commotion violente", propos recueillis par Michaël Sebban, Gironde Magazine, octobre-novembre 1988.

 

La politique mise à nu par ses célibataires même, 1977.

 

BOTT François, "Un célibataire met à nu la politique", Le Monde, 28 juillet 1978, p. 14.

 

"Le fils apprête, à la mort, son chant", 1981.

 

NURIDSANY Michel, "Michelena, orphée dissolu", Le Figaro, 31 août 1981.

ARNAUDET Didier, "Jean-Michel Michelena, "Le Fils apprête, à la mort, son chant"", Art Press, septembre 1981.

SORIN Raphaël, "A l'ombre de la mort", Le Monde, le 11 septembre 1981, p. 14.

BOYER Philippe, "La voix Michelena", Libération, 7 octobre 1981, p. 23.

BRÉCHON Robert, "Poésie de la cruauté, Jean-Michel Michelena", Critique, tome XLIX, n°558, novembre 1993, p.797-804.

 

Bernard Faucon, La Part du Calcul dans la grâce, 1985.

 

GARNIER Jean de, "La Part du Calcul dans la grâce", Atlantiques, janvier 1985.

"La Part du Calcul dans la grâce", Sud-Ouest : édition 22B, 6 avril 1985, p. D.

EIMER Jean, "A propos des images de Bernard Faucon...", Sud-Ouest : édition 22 B, 3 mai 1985, p. E.

CAUJOLLE Christian, "Franchise de Bernard Faucon", Libération, n°1313, 9 août 1985, p. 23.

 

Loïc Le Groumellec,"Un commencement dans l'art est toujours un refus marqué", 1986.

 

"Loïc Le Groumellec, Jean-Michel Michelena", Art Press, juin 1986, p. 60.

GIRARD Xavier, "Loïc Le Groumellec", Art Press, juin 1987, P. 32-33.

 

Beau Front pour une vilaine âme, 1988.

 

"Michelena Jean-Michel", Le Magazine Littéraire, n°270, octobre 1989, p. 112.

 

"Autour d'eux la vie sacrée dans sa fraîcheur émouvante", 1992.

 

CHAMBARD Claude, "Autour d'eux la vie sacrée...", Atlantiques, n°79, mars 1993.

KÉCHICHIAN Patrick, "Exercices d'admiration", Le Monde, n°15038, 4 juin 1993.

PLANES Jean-Marie, "Inspections amoureuses", Sud-Ouest Dimanche, 4 juillet 1993.

STÉFAN Jude, "Sur Michelena", Variétés VI, Le temps qu'il fait éd., 1995, p181-182.

 

L'Invention du lecteur, 1995.

 

"L'Invention du lecteur", La Quinzaine littéraire, n°688, 1er-15 mars 1996, p. 4

KÉCHICHIAN Patrick, "L'Invention du lecteur", Le Monde des Livres, 15 mars 1996, p. X.

MÉNARD Pierre, "Choses qui gagnent à être lues", in Action Poétique, n°142-143, p. 121-123.

 

Difficile conquête du calme,1996.

 

XXX, "Michel (Jean-Paul). "Difficile conquête...", Bulletin critique du Livre Français, 1997.

GRANDMONT Dominique, L'Humanité.

 

Nous avons voué notre vie à des signes, 1996.

 

DARRAS Claude, "Le cornet à dés d'un éditeur singulier", La Provence, 9 novembre 1997, p. 27.

KECHICHIAN Patrick, "A la gloire des Lettres", Le Monde, 1997.

 

Le plus réel est ce hasard et ce feu...,1997.

 

BOSQUET Alain, "Le choix d'Alain Bosquet", Le Figaro Littéraire, n°16388, 24 avril 1997, p.45 (p. 7, cahier II).

PEUCHMAURD Pierre, "Calme atrocement de rage (Variations saisonnières, 13)", Le Cerceau, n°13, Eté 1997, pp. 10-11.

MAZO Bernard, "Le plus réel est ce hasard et ce feu", Poésie 1 Vagabondages, n°10, Juin 1997, pp. 106-107.

ROSSI Paul-Louis, "Jean-Paul Michel. Le plus réel...", Action poétique, n°148-149, septembre 1997, p. 167.

VELTER André, "La musique de ce qui est...", Le Monde des Livres, vendredi 6 juin 1997, p. III.

BANCQUART Marie-Claire, "Notes de lectures", Europe, n°820-821, Août-Sept. 1997, pp.? 241-242.

CHAMPARNEAU François, "Notes de lectures", B¦uf écorché, n°2, Automne 1997, pp. 91-92.

CRANSTON Mechthild, "Jean-Paul Michel. Le plus réel...", World Literature Today, Oklahoma, Automn 1997.

PELISSIER Vincent, "Jean-Paul Michel : Le poète aux épreuves" ", Revue des Lettres, Sciences & Arts de la Corrèze, t. 100, octobre 1997.

CONORT Benoît, "Poésie. Le plus réel...", Le Français dans le monde, janvier 1998.

"Michel (Jean-Paul). "Le plus réel...", Bulletin critique du Livre Français, Juin / Juillet 1998.

MERCOYROL Yannick, "Notes de lecture / Poésie", Le Nouveau Recueil, n°46, Mars-Mai 1998, pp. 165-166.